logo
 
 En tant que grande lectrice, je suis adepte du site Babelio qui permet de sauvegarder, partager et échanger des critiques de livres.
 
Mes livres sur Babelio.com

Le livre des Baltimore.

Le livre des Baltimore

Dans le second livre de Joel Dicker, on retrouve Marcus Goldman, le héros de La Vérité sur l’affaire Harry Quebert. Il quitte pour cela New York et son hiver glacé pour la touffeur tropicale de Boca Raton en Floride. C’est là qu’il décide d’écrire sur sa propre famille. Marcus vient des Goldman de Montclair : classe moyenne, maison banale à Montclair, petite ville dans la banlieue de New York. Marcus a grandi dans la fascination pour l’autre branche de la famille, les Goldman de Baltimore, le grand port sur l’Atlantique, porte d’entrée historique pour de nombreux migrants. Ces Goldman-là habitent une grande demeure somptueuse dans la banlieue riche de la ville. L’oncle Saul est un avocat de renom. Tante Anita est médecin à l’Hôpital John Hopkins. Il y a aussi Hillel, leur fils, provocateur inspiré, et Woody, fils adopté par le couple, sauvé des gangs et qui rêve d’une carrière dans le football.

J'avais adoré "la vérité sur l'affaire Harry Quebert". Pourtant, le deuxième livre de Joël Dicker a traîné quelques mois dans ma bibliothèque pendant avant que je ressente l'envie d'ouvrir la première page. J'ai mis beaucoup de temps à me plonger dans l'histoire, que j'ai trouvé au départ un peu lente/longue et pleine de détails, limite un peu trop compliquée. Il me semble bien avoir attendu le quart du livre pour me retrouver complètement happée dans les histoires de famille des Goldman. Un peu comme dans Harry Quebert, j'aime beaucoup la manière de faire patienter le lecteur pour dévoiler, au compte-gouttes, des secrets de famille bien gardés. À lire.

Chanson douce.

Chanson douce

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame. À travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture.

Prix Goncourt 2106. Une fois de plus je suis méfiante. Les critiques sont très bonnes, j'ai donc un peu peur d'être déçue. Pourtant, le résumé me plait et m'attire d'emblée. L'histoire peut paraître banale mais la manière d'écrire, comme toujours, transforme une histoire toute simple en un livre très intéressant.

 

Quelqu'un pour qui trembler.

Quelqu'un pour qui trembler

Un médecin parti au bout du monde apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui. Décidé à découvrir celle qui n’est plus une enfant, il rentre. Quelle place peut-il trouver auprès de cette jeune femme pour qui il a moins fait que pour n’importe quel inconnu ?

Après un livre joliment écrit et une histoire plutôt grave (Chanson douce), je ressens l'envie de me plonger dans un livre un peu plus léger. La plume drôle et les personnages attachants de Gilles Legardinier arrivent juste à point, et, comme d'habitude, me procurent un agréable moment de lecture.

Avant toi, Jojo Moyes.

Avant toiQuand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

Au premier abord, j'étais sceptique. Le résumé est un peu trop "guimauve", l'histoire banale et je m'attends à des tonnes de clichés. Mais comme d'habitude, je suis curieuse et préfère laisser de côté mes préjugés pour me faire ma propre opinion. Finalement, je rentre dans l'histoire en quelques lignes. Les personnages sont attachants et leur histoire touchante. Je dévore le livre avec l'envie de me plonger dans le second tome ("Après toi") dès la dernière page refermée. 

 

© 2018 . Celine Chapuis