logo

Yasmina Khadra.

Yasmina Khadra

J'ai déjà parlé à plusieurs reprises de cet auteur qui fait désormais partie de mes auteurs préférés. J'ai commencé par l'un de ses romans, A quoi rêvent les loups, avant de poursuivre par la lecture de sa trilogie. J'ai ensuite voulu en savoir plus sur cet écrivain génial, en lisant deux de ses romans un peu plus anciens. Le premier, L'écrivain, est l'autobiographie de sa jeunesse et de son adolescence, de 6 à 20 ans. J'ai beaucoup aimé. L'imposture des mots est sa suite, à partir du moment où il décide d'arrêter sa carrière de militaire pour se consacrer à l'écriture. Il révèle sa véritable identité à la presse et au public. Le livre est basé sur cette révélation et ses conséquences, la lutte entre l'homme de lettres et celui de l'armée. 

Il m'en reste pas mal à lire dont Cousine K., Ce que le jour doit à la nuit, Qu'attendent les singes, Dieu n'habite pas la Havane, Les anges meurent de nos blessures, et le dernier paru en 2016, La dernière nuit du Rais.

© 2018 . Celine Chapuis